Plume et parchemin

Plume et parchemin

18 - Asher et Jean-Claude - arrivée au Cirque des Damnés

En dehors du Cirque des Damnés, sur le parking réservé aux employés, soudain Jason hurla et s’écroula sur le sol. Ils étaient sur le point d’entrer, pour faire de leur mieux afin de lutter contre la prise de contrôle et la puissance des usurpateurs, ou bien, ce que redoutait Jean-Claude, d’être uniquement les témoins avant de mourir.

Jean-Claude s’était aussi arrêté quand Jason s’était écroulé, il sentait à travers les marques ce qui arrivait. Quelque chose força Jason à se transformer en loup, accompagné par les liquides qui se répandent et la douleur. Comme le loup gigantesque haletait, la langue rouge pointant hors de sa gueule, Jean-Claude pencha la tête comme s’il écoutait quelque chose.
Juliette hurla de frayeur « qu’est-ce qui arrive ? » elle regardait Jason, puis Faust et Meng Die, cherchant une réponse sur leurs visages. Elle alla vers Jean-Claude « qu’est-ce que c’est ? »
« Richard » hoqueta-t-il. La connexion qui avait été présente était rompue. Jean-Claude plongea son regard dans les yeux du loup-garou mais il savait que Richard avait coupé leur lien. L’Ulfric avait été battu, chassé, il s’était enfui. Tout ce qu’ils avaient partagé, la première fois qu’Anita avait rencontré Richard, n'allait pas se terminer ainsi ? Mais il devait se rendre compte à l'évidence,  tout lui avait été retiré ce soir.

Jason se mit à geindre et confirma « le triumvirat est cassé ». Jean-Claude n’avait plus son loup à appeler pour renforcer ses pouvoirs, il avait aussi perdu un ami.
Mais Anita ? l’avait-on tuée, elle aussi ? Jason se convulsa sur le sol, semblant prêt à se changer de nouveau alors que Faust et Juliette essayaient de le tenir. Jean-Claude n’était plus qu’une ombre qui traversa le parking jusqu’à la porte, telle une furie létale.

Il arriva à la porte et avant de pouvoir l’ouvrir, il la trouva déjà béante. La lumière brillait sur les cheveux dorés et Jean-Claude vit Asher dans l’entrée, mais le vampire avait les yeux épouvantés, fixés sur quelque chose plus loin ... la silhouette d’une jeune femme qui aidait Jason à se relever. Comme si elle avait senti ce regard fixé sur elle, elle se retourna et Asher vit le visage en forme de cœur, les yeux noirs de ses rêves et de ses cauchemars.




08/06/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres