Plume et parchemin

Plume et parchemin

2 - Asher et Jean-Claude : Julianna, servante humaine

Puis Violeta était revenue auprès de Belle Morte, celle-ci l'avait toujours aimée comme sa favorite ;  On avait écrit beaucoup de poèmes sur la belle vampire, longue et mince, aux yeux en amande d'un violet profond depuis sa transformation. Celle-ci fut complètement obsédée par Asher mais Julianna mit presque 6 mois à s'en rendre compte, parce que Asher et Jean-Claude avait tout fait pour le lui cacher.


Elle se souvenait de la douleur fulgurante qui l'avait saisie lorsqu'elle avait surpris Asher uni dans un profond baiser avec Violeta, ses mains repoussant avidement la dentelle pour dénuder ses épaules, attirant ensuite ses hanches pour les presser contre son bas-ventre manifestement excité. Le pouvoir de Violeta était la séduction, encore plus que celui d'Asher et le sien avait répondu à celui de l'appel de la vampire comme un besoin mutuel. C'est pourquoi Violeta pensait qu'Asher lui était destiné.

Quand Asher avait laissé Violeta pour Julianna, elle avait décidé que ce rejet était uniquement dû à cette maudite petite mortelle, aux cheveux et aux yeux bruns, qui n'était qu'une femme de chambre, si banale en comparaison du charme exotique de la vampire, sans aucun pouvoir face à sa puissance et qui ne pouvait pas être unie à Asher !

Il n'y avait pas de lois punissant le meurtre à la cour de Belle Morte : en fait il y avait des lois punissant la mort d'un vampire ou de sa servante humaine mais absolument aucune concernant l'assassinat d'une mortelle. Julianna n'était pas la servante humaine d'Asher, elle n'était que sa maîtresse et Violeta n'avait pas envie d'attendre qu'Asher se lasse d'elle. Elle était très jeune et il lui faudrait des années avant qu'elle ne devienne vieille, et pendant tout ce temps Asher pourrait être avec « elle Â» au lieu d'être l'amant de cette stupide fille inconnue. Une sorte de Juliette  avec son "Romeo", c'est ça ? et bien elle pourrait mourir jeune comme cette Juliette !

Elle attendit patiemment avec une dague. Violeta était mince à une époque où ce n'était pas la mode, mais elle avait le pouvoir et la vitesse de vampires. Elle pourrait facilement dominer la mortelle. Elle pourrait boire son sang et Asher  goûterait le sang de cette créature sur ses lèvres quand il l'embrasserait !! elle se réjouissait déjà à cette idée.

Mais ce fut un échec. Elle n'avait pas tenu compte de Jean-Claude qui était aussi présent. Violeta rageait alors qu'il la forçait à lâcher sa dague tandis que cette maudite fille courait, sa main pressée sur son cou où coulait du sang d'une estafilade, superficielle, beaucoup trop superficielle. Elle guérirait, qu'elle soit maudite !

A la fin, Jean-Claude n'avait eu d'autre choix que de la laisser filer et Violeta, sifflant de rage, avait passé la nuit près de Belle Morte, pour soigner son amour propre blessé et se lamenter sur l'indifférence d'Asher.

Elle murmura à l'oreille de Belle Morte au sujet de cette mortelle qui lui prendrait deux de ses favoris, Jean-Claude et Asher, pour les éloigner de la cour. Violeta avait plus d'un talents, elle savait bien jouer avec la force de la jalousie, spécialement quand il s'agissait d'attiser celle de Belle-Morte.

Si elle était mortifiée qu'Asher préfère cette petite humaine à elle ,Violeta, elle pouvait imaginer ce que ressentirait Belle Morte, apprenant que cette stupide fille avait attiré l'attention de ses deux favoris.

Il n'y avait pas de loi pour punir l'assassinat d'une mortelle, seulement des peines à l'encontre de ceux qui attaquaient les servantes humaines, car elles appartenaient aux vampires. Asher n'avait plus d'autre choix : celui de marquer Julianna pour la protéger, même s'il avait toujours refusé de lui  prendre sa mortalité humaine en échange d'une immortalité mais d'une servitude.

Le lendemain, Belle Morte exigea les présences des trois amants devant elle mais elle tomba dans une rage folle quand elle apprit qu'il était trop tard. Asher avait fait de Julianna sa servante humaine.

Par les lois du Conseil des Vampires, elle ne pouvait pas lui faire de mal. Elle avait perdu Asher et par le fait même Jean-Claude également.

 Violeta alla de favori en favori et Belle Morte imagina un arrangement qui aboutirait à la mort de la servante humaine sans s'impliquer directement. Les « lieutenants Â» lui appartenaient et à elle seule. Leur position dépendait uniquement de son bon plaisir.

 Asher offrit à Julianna un collier d'or où était accroché un médaillon avec à l'intérieur, d'un côté son portrait en miniature et de l'autre celui de Jean-Claude. Il recouvrait la petite cicatrice que Violeta lui avait faite avec son coup de dague.

Tous les trois ensemble avaient ce qu'ils voulaient, ils formaient un trio, un triangle, la figure géométrique la plus stable en architecture.

Ils eurent vingt ans de vie paisible, heureuse, pleine d'amour partagé, formant une sorte de famille, oubliant Belle Morte et Violeta. Mais elles ne les avaient pas oubliés !




30/04/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres