Plume et parchemin

Plume et parchemin

Et après ??

ET APRES ?

 

 

Une source à ma soif

Et l'eau qui rêve sous les ponts du temps,

Ce grand vaisseau qui fuit

N'emporte-t'il que du vent ?

 

Je cherche le fil perdu

Pour tisser à mon coeur

Une résille d'attente.

Même le ruisseau tremblant sous les étoiles

Vient me meurtrir aux arches du pont.

J'ai repris mon voyage à pas lents

Sur un chemin silencieux et difficile.

Je rêvais de départ

Sans savoir vers quel rivage

Irait cette lourde nef qui m'emporte.

 

Cent fois j'ai tendu la main

Pour n'attraper que le vide !

Ma brassée de tendresse a perdu ses racines.

Le soir a besoin d'un chant d'amour

Et toujours le vent déverse sa rancune imprécise.

Si le coeur est lourd à porter

Il n'en est que plus fragile.

 

J'ai cessé de voyager

Immobile sous la lumière crue.

Où sont passées toutes les paroles perdues ?

D'avoir tant espéré je n'ai pas de honte.

Je hante les campagnes

Avec de naïves prétentions au bonheur

Le temps a-t-il fait son chemin de pierres

Où la pluie s'acharne à saccager tous les pétales ?

 

Ma main cherche, mais en vain....

Il serait temps de songer à partir

Vers une terre meilleure.

Une source à ma soif

Qui cherche la rivière et le lit des roseaux

Une source à ma soif

Sans jamais plus compter les jours

Qui coulent sous les ponts.

 

 

Juin 1983.



07/12/2008
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres