Plume et parchemin

Plume et parchemin

Etes-vous Austinienne ?

Vous allez vous demander "mais de quoi parle donc Elvi ?"

Voilà, je suis une fan de Jane Austen, de sa littérature et bien sûr des films qui en ont été tirés -

Qui était Jane Austen ?
Septième enfant d'une fratrie de huit (six garçons et deux filles) Jane se sent très vite très proche de son unique soeur Cassandra qui garde, pendant les 41 années de la vie de l'auteur, la place de meilleure amie et de plus grande confidente (Comme Jane et Elizabeth dans Pride and Prejudice). Bien que vivant modestement, George (pasteur)  et Cassandra  Austen, ses parents initient leurs enfants à l'amour de la lecture et la connaissance des arts. Dès l'âge de 11 ans, Jane écrit.

La famille Austen est unie : parents, frères et soeurs s'entendent très bien et se soutiennent. Les premières années de la vie de l'auteur sont plutôt douces, partagées entre la lecture, le dessin, la couture et la danse, domaine pour lequel elle était apparemment douée.

On apprend que Jane a sans doute connu quelques émois avec un certain Thomas Langlois Lefroy, avec qui elle passait beaucoup de temps. Malheureusement, leur manque respectif de fortune les contraint à ne pas poursuivre leur relation ; ils ne se revoient plus. En 1801, la famille Austen s'intalle à Bath et quatre ans plus tard, le père de Jane décède.

En 1802, à Bath, Jane reçoit son unique demande en mariage : elle accepte tout d'abord puis se rétracte le lendemain. La raison du refus ? rien n'a été prouvé par un document quel qu'il soit car les documents relatifs à l'auteur sont rares. Il semble admis que Jane avait le soutien plein et entier des membres de la famille au sujet de son travail d'écrivain et peut-être est-ce pour cette raison qu'elle a  refusé cette offre de mariage, pour se consacrer à l'écriture. Elle lisait à sa famille ses textes à voix haute pour obtenir leurs impressions.
Jane ne se mariera pas, tout comme sa soeur Cassandra et consacrera sa vie à l'éducation de ses neveux et nièces.
 
Ses oeuvres majeures (Pride and Prejudice, Sense and Sensibility, Mandsfield Park, Emma) sont publiées "tardivement" entre 1811 et 1815 et reçoivent un assez bon accueil du public et des critiques.

La santé de Jane se détériore dès 1816 et elle s'éteint en juillet 1817 à l'âge de 41 ans, laissant derrière elle plusieurs textes inachevés et une oeuvre relativement peu conséquente (en terme de quantité) mais qui fascine de plus en plus au fil des décennies.

 



03/12/2008
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres