Plume et parchemin

Plume et parchemin

J'ai rêvé de toi...

J'ai rêvé follement de toi,

Une chaleur naissante au creux de mon corps,

Je cherchais refuge à ma fragilité

Selon la courbe de nos vertiges

J'étais harpe et toi le vent

J'étais liane, lierre,

Liée à tes rameaux

J'étais source et brise.

Nos mains se faisaient un berceau

Avec de l'ombre tout autour

Une heure avec toi comme cela passe vite

Elle danse devant mes yeux

Comme tes lèvres sur un sourire

Tu me recueilles au fort de l'absence

Prenant mes peines avec une si tendre

Patience que j'évoque les dernières pluies
Tombées sur les amants les plus fortunés.

 

 

 

 



27/12/2015
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres