Plume et parchemin

Plume et parchemin

Le clan Fraser

Le clan Fraser (en gaélique écossais" : Clann Frisealach) est un clan écossais d'origine française. Le clan a été fortement associé à Inverness et ses environs depuis  que le fondateur du Clan  a gagné ses  terres au 13ème siècle. Depuis sa fondation, le Clan a dominé la vie politique locale et a été actif dans tous les grands conflits militaires impliquant L'Ecosse. Il a également joué un rôle considérable dans la plupart des grands bouleversements politiques. «Fraser» reste le nom de famille le plus important au sein de la région d'Inverness.

Le chef actuel du clan est Simon Fraser , le 16e Lors Lovat et le 26 e chef du clan.

L'origine exacte du nom "Fraser" ne peut pas être complètement déterminée, mais on sait sans aucun doute qu'elle vient de France.
Le premier nom enregistré semble avoir été "Frysel" (les voyelles étaient souvent interchangeables à cette époque) et faisait référence à la battaille d'Abbey Roll ou plutôt dénommée Battle Abbey où Guillaume le Conquérant et ses compagnons remportèrent la victoire sur Harold. Cependant l'authenticité de ce manuscrit peut-être mise en doute.

Le premier enregistrement définitif du nom en Ecosse se produit dans le milieu du 12ème siècle comme «de Fresel", "de Friselle", et "de Freseliere",  et semble être un nom angevin. Bien qu'il n'y ait pas de toponyme connu en France qui corresponde avec celui-ci, le nom français «Frézelière» ou «de la Frézelière» ou «Frézeau de la Frézelière", existant en France à ce jour,  correspond à la version écossaise de l'orthographe et la zone traditionnelle d'origine - Anjou.  En effet, apparemment alors en exil en France Simon Fraser, Lord Lovat 11 "est entré dans une ligue officielle de amnity" et "a déclaré une alliance" avec le marquis français de la Frézelière et a revendiqué l'origine commune de leurs noms soir "les seigneurs de la Frézelière". La première réunion annuelle du clan Fraser au Canada en 1894 rappelle également cet évènement.

Enfin, ce lien ancien avec l'Anjou est décrit en détail au le 18ème siècle, dans le document du Dictionnaire de la Noblesse. Ce document précise qu'un Frezel Simon est né à la famille Frezel chevaleresque de l'Anjou et, quelque temps après l'année 1030, s'est établi en Ecosse. Il indique également que les descendants de Simon Frezel se sont multipliés et sont connus sous le nom de   Frasers. Cela expliquerait aussi la prévalence de ce nom tout au long de l'histoire du clan Simon, ainsi tous les Frasers auraient le chevalier Simon Frezel comme un ancêtre lointain, mais commun.

Une autre explication pour le nom de famille est qu'il est dérivé du mot français fraise, ce qui signifie fraise (le fruit), et fraisiers, plants de fraisiers.  Il s'agit d'un une explication légendaire  des armoiries des Fraser qui affirme que sous le règne de Charles le Simple en France, un noble dénommé Julius De Berry aurait diverti le roi avec un plat de fraises fines. De Berry fut alors plus tard anobli, avec le chevalier tenant des fleurs de fraisiers sur ses armes et aurait  changé son nom de «du Berry » à "Fraiseux " ou « Frezeliere ».  Ses descendants directs allaient devenir les seigneurs du Château de Neidpath. Cette origine a été contestée et est  considérée comme un exemple classique de "canting héraldique" , où les symboles héraldiques sont issus d'un jeu de mots sur une consonance semblable au nom:. (fleurs de fraise=  fraises)

Les Fraser en Ecosse :

Sir Simon Fraser de Oliver a acquis les terres Bisset autour de Beauly quand il a gagné la main de son héritière, un jeune Bissett. Le roi Alexandre III  a accordé le droit de la "Seigneurie de Loveth, vulgo Morich," dans la région de  l'Aird en 1253 et les terres correspondantes, à Simon Fraser de Lovat, que ce soit son fils ou un cousin, de qui le clan Fraser prétend descendre. Sir Simon a tenu d'autres terres à Aberdeen, qui ont été donnés à son fils aîné (ou un cousin ), Sir Alexander Fraser de Touchfraser et Cowie.  En 1336, Thomas Fraser, des Fraser de Muchalls a gagné la succession des Stonywood et Muchalls dans le Kincardineshire, et bientôt ils ont érigé une  tour-forteresse surplombant la mer du Nord. Cette tour-forteresse  a ensuite été étendue et est devenue plus connu sous le nom de château de Muchalls.


Ici le blason des Fraser : 



En termes héraldiques le blason peut-être décrit comme :
"Quarterly, 1 and 4: Azure three fraises Argent; 2 and 3: Argent 3 antique crowns Gules, a Bordure Checky Gules and Or." (Or at least that is my best guess.) That basically means that the arms are divided into quarters, the first and fourth of which have three white (or silver) fraises (cinquefoils or flowers) on a field of blue; the second and third of which have three red crowns on a field of white (or silver); bordered in red and gold checkers.

From Clans and Families of Scotland: A History of the Scottish Tartan, by Alexander Fulton:








16/10/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres